L'environnement et le cadre de vie sont les formidables enjeux mondiaux d'aujourd'hui. Des mesures fortes doivent être prises pour en protéger les éléments essentiels.

Des comportements individuels ou collectifs doivent être également modifiés pour laisser une empreinte positive aux générations futures.


Dans cet objectif, des actions sont envisagées par la commune sur son territoire :

  • rénovation énergétique du parc immobilier communal (en liaison avec le SDEEG)
  • implantation de systèmes d'énergies renouvelables sur le parc communal
  • étude d'implantation de bornes de rechargement électrique (en liaison avec le SDEEG)
  • poursuite de la politique d'éclairage public à faible consommation
  • actions citoyennes (Journée Verte, guichets d'informations en mairie...)
 


L'environnement et le cadre de vie sont les formidables enjeux mondiaux d'aujourd'hui. Des mesures fortes doivent être prises pour en protéger les éléments essentiels.

Des comportements individuels ou collectifs doivent être également modifiés pour laisser une empreinte positive aux générations futures.


Dans cet objectif, des actions sont envisagées par la commune sur son territoire :

  • rénovation énergétique du parc immobilier communal (en liaison avec le SDEEG)
  • implantation de systèmes d'énergies renouvelables sur le parc communal
  • étude d'implantation de bornes de rechargement électrique (en liaison avec le SDEEG)
  • poursuite de la politique d'éclairage public à faible consommation
  • actions citoyennes (Journée Verte, guichets d'informations en mairie...)
 


L'eau

L'EAU

Eau potable, eaux usées, eaux pluviales, eau de baignade, le thème de l’eau mérite un traitement particulier par l’enjeu fondamental qu’il représente en terme de protection de l’environnement.

La commune de Castelnau de Médoc participe à la gestion du Syndicat Intercommunal d'Alimentation en Eau potable et d'Assainissement (SIAEPA). Ce syndicat regroupe les communes de Castelnau de Médoc, Avensan, Moulis en Médoc, Listrac-Médoc et Salaunes. Il a pour mission essentielle de contrôler le prix mais ainsi la qualité de l'eau consommée.

Sur le même registre, la commune est présente en tant que Membre du Bureau du Syndicat Mixte du Bassin Versant des Jalles de Castelnau et du Cartillon (SMBVJCC) dont le siège est situé sur la commune d'Arcins. Ce syndicat gère particulièrement les 150 kilomètres de cours d'eau traversant le territoire.

 

Les bonnes pratiques de l'utilisation de l'eau

A la maison

  • je prends des douches d’une durée raisonnable (idéalement 4 minutes) plutôt que des bains
  • je ne laisse pas couler l’eau pendant la vaisselle (utiliser une bassine), le savonnage, le brossage des dents, le rasage
  • je relève régulièrement mon compteur d’eau : il ne doit pas tourner quand personne n’utilise de l’eau à la maison ;
  • je coupe l’arrivée d’eau quand je m’absente longtemps
  • j’utilise à pleine charge l’électroménager (lave-linge, lave-vaisselle)

 

Pour mon jardin

  • je laisse jaunir la pelouse
  • je paille mes massifs
  • j’arrose aux heures fraîches (matin ou soir) uniquement les plantes qui en ont besoin
  • j’utilise l’eau de pluie ou l’eau du puits, plutôt que l’eau potable

 

L'assainissement


L'ASSAINISSEMENT

La Loi du 3 Janvier 1992 dite Loi sur l'Eau s'inscrit dans une volonté de préservation de la qualité des eaux du sous-sol et des nappes phréatiques. Elle réglemente l'assainissement collectif et non collectif.

Tout propriétaire dont le terrain n'est pas desservi par un réseau d'assainissement collectif, et désireux de mettre en place ou de réhabiliter une installation d'assainissement, doit en référer à sa commune pour monter le dossier. 

Le contrôle des installations nouvelles

Pièces à fournir :

  • Une étude de sol à la parcelle
  • Dossier de demande d’installation (télécharger ce document)
  • un plan de masse avec le positionnement des installations et la description de l'environnement proche
  • Dans le cas d'une réhabilitation, le dossier est transmis directement au SPANC (via la mairie) pour avis


Après avis favorable, le pétitionnaire informe le SPANC dans un délai raisonnable (au moins sept jours à l'avance) de la date du commencement des travaux afin qu'une vérification puisse être effectuée avant le recouvrement des installations.

Un rapport de visite est remis au pétitionnaire après contrôle de son installation en l'avisant de l'avis rendu sur l'exécution des travaux. Des modifications peuvent lui être demandées dont certaines pouvant faire l'objet d'un nouveau contrôle sur le terrain.

Redevance : pour le contrôle des installations nouvelles, la redevance s'élève à 120 €.

Le contrôle des installations existantes

Les opérations de contrôle périodique de bon fonctionnement des installations existantes sont effectuées tous les dix ans par le SPANC. A la demande exclusive de la mairie, des contrôles occasionnels peuvent être réalisés en cas de nuisances constatées par le voisinage. 

Le contrôle des installations dans le cadre d'une vente

A compter du 1er Janvier 2011 dans le cadre d'une vente immobilière, un rapport de contrôle de l'assainissement non collectif de moins de trois ans, devra figurer dans le dossier des "diagnostics techniques" fourni par le vendeur (Loi du 12 Juillet 2010 dite Grenelle 2).

Ce rapport de contrôle est réalisé et délivré par le technicien SPANC de la Communauté de Communes Méduliennes. La demande de contrôle devra être adressée soit par :

  • Fax au 05 57 88 95 79
  • Courriel à medullienne@cdcmedullienne.fr
  • Courrier à CdC" Médullienne"
    4 place Carnot - BP65 - 33480 CASTELNAU DE MEDOC 


Le montant de la redevance due par le vendeur est fixée à 120,00 €.

 

Les déchets & le tri

LES DECHETS & LE TRI SELECTIF

Chaque consommateur produit en moyenne 400 kg d’ordures ménagères par an. A chaque catégorie de déchets, un traitement différent doit être mis en oeuvre.

Sur le territoire, la gestion des déchets est de la compétence de la Communauté de Communes Méduliennes.

 

Déchetteries de la Communauté de Communes Méduliennes
Castelnau de Médoc Le Porge
Lundi
Mardi
Mercredi
Jeudi
Vendredi
Samedi
Dimanche
14 H - 18 H
08 H - 12 H
14 H - 18 H
08 H - 12 H
14 H - 18 H
08 H - 12 H / 14 H - 18 H
08 H - 12 H
08 H - 12 H
14 H - 18 H
08 H - 12 H
14 H - 18 H
08 H - 12 H
08 H - 12 H / 14 H - 18 H
08 H - 12 H
Adresse Lieu Dit Mont Dore
33480 Castelnau de Médoc
Tél : 05 56 12 41 70
Les Landes de Saumos
33680 Le Porge
Déchets
admis

Déchets métalliques
Petits déchets chimiques en mélange
Huiles usées
Matières plastiques
Papiers et cartons
Encombrants ménager divers
Corps gras
Déchets verts
Journaux et magazines
Déchets métalliques
Petits déchets chimiques en mélange
Huiles usées
Matières plastiques
Papiers et cartons
Encombrants ménager divers
Corps gras
Déchets verts
Déchets de métaux ferreux
Déchets d'emballages plastiques
Journaux et magazines

 



 

Accès aux déchèteries (Castelnau et Le Porge)

 

  • Accès réservé aux particuliers résidant sur la Communauté de Communes Médullienne
  • Accès réservé aux professionnels domiciliés sur le territoire de la Communauté de Communes Médullienne


Les badges d'accès aux déchèteries pour les particuliers sont délivrés en Mairie. Vous devez pour cela remplir un formulaire et prévoir un justificatif de domicile (facture d'eau, de gaz, d'électricité....). Il ne sera délivré qu'un badge par foyer.


Pour les professionnels, il pourra être attribué des badges qui feront l'objet d'une facturation.
L'accès est limité aux véhicules de tourisme, aux remorques et aux véhicules de PTAC inférieur à 3,5 tonnes et 2,25 mètres de large.

Les usagers sont tenus de faire connaître la nature des déchets qu'ils apportent au moment de la présentation de la carte. L'apport est enregistré par le gardien et ne doit pas être supérieur à 1,5 m3 par passage ou à 18 m3 par an.

Déchets interdits : ordures ménagères - pneumatiques - déchets présentant un risque pour la sécurité des personnes et pour l'environnement - déchets d'abattoir - déchets industriels - déchets hospitaliers et médicaux, anatomiques ou infectieux - carcasses de voitures ou de camions - décombres d'immeubles - pare-brise - amiante ciments.


IMPORTANT
Les sacs jaunes réservés aux emballages recyclables et cartons, sont disponibles à l'accueil de la mairie et remis gratuitement.

Le bruit

 

LE BRUIT

Chaque personne génère quotidiennement du bruit et chaque personne aspire à la quiétude. Il s'agit de trouver le bon équilibre permettant à chacun d'accomplir ses activités tout en respectant la tranquillité de l'autre.


Un arrêté préfectoral de Février 2010  réglemente les nuisances sonores. La commune de Castelnau de Médoc le rappelle dans une note spéciale destinée à tous les riverains castelnaudais.

La Forêt




LA FORET, UN ENVIRONNEMENT FRAGILE

La forêt représente un véritable poumon de vie. Elle se doit d'être protégée car elle présente une fragilité importante due au manque d'entretien, aux nombreuses tempêtes subies, avec un risque d'incendie souvent présent.

Concernant la commune de Castelnau de Médoc, ce ne sont pas moins de 130 hectares dont elle a la charge.

Le commune est présente comme Membre à l'ASA DFCI Castelnau-Moulis (Défense Forestière contre les Incendies). Georges SERVY, Castelnaudais est Président de l'ASA DFCI et Jean-Marie BRUN, Conseiller Syndical.

Lutte contre les incendies

Le règlement préfectoral du 7 Juillet 2004 relatif à la protection de la forêt contre les incendies s’applique à l’intérieur des massifs forestiers (bois, forêts, plantations, landes) ainsi que dans une zone située à moins de 200 mètres de ces massifs.


Un feu de forêt peut être d’origine naturelle (action de la foudre, d’une éruption volcanique, etc.) ou humaine : soit de manière intentionnelle (conflit d’occupation du sol, pyromanie...), ou bien résultant d’une imprudence (barbecue, mégot de cigarette, feu d’écobuage mal contrôlé, travaux...). 

Il peut également être provoqué par des infrastructures (ligne de transport d’énergie, dépôt d’ordures, ligne de chemin de fer, etc.). La Gironde, département particulièrement sensible aux feux de forêt. En Gironde, la forêt couvre 483 222 hectares soit près de la moitié (45 %) de la superficie du département. Cet ensemble forestier est essentiellement constitué de forêts privées (96 %). 

159 communes sont considérées comme particulièrement sensibles au risque « feu de forêt ». Elles sont classées « communes forestières » et répertoriées dans le règlement départemental de protection de la forêt contre les incendies.


La forêt départementale est en grande partie composée de pins maritimes, essence résineuse de nature hautement inflammable. 

Un entretien vital
La forêt des Landes de Gascogne bénéficie d’un entretien régulier de la végétation et des réseaux d’accès. Toutefois, les nombreux chablis (arbres morts couchés particulièrement inflammables) consécutifs à la tempête de décembre 1999 n’ont pas pu être tous dégagés (dans le Nord-Gironde et le Nord-Médoc notamment), ce qui amplifie les risques de propagation de feux de forêt et ralentit la progression des moyens de secours et de lutte contre les incendies.

Certains végétaux comme la molinie (graminée) et les fougères (dont les feuilles sont sèches en fin d’hiver) aggravent le risque. Ils constituent un combustible pouvant propager le feu à des vitesses impressionnantes sous l’effet du vent sec d’est qui souffle au début du printemps.

Par ailleurs, les sols essentiellement sableux, très humides en hiver et au printemps (du fait de la remontée de la nappe phréatique) ont tendance à embourber les véhicules de lutte contre les incendies. Ainsi, les incendies sont plus fréquents au cours des mois de mars et avril, les mois d’été constituant une deuxième période sensible du fait des effets conjugués de la sécheresse et d’une faible teneur en eau des végétaux, à laquelle s’ajoute une forte fréquentation touristique de ces espaces.

Plus de 1 000 départs de feu chaque année. Depuis 1986, le département connaît une moyenne annuelle de 1 143 départs de feu et de 1 283 hectares incendiés. 

La Gironde porte ainsi le triste record du département français comptant le plus grand nombre de départs de feu de végétation entre 1991 et 2003. Les origines de ces départs de feu depuis 1991 se répartissent comme suit : accidentelle (26 %), inconnue (60 %), imprudence (5 %), malveillance (4 %), foudre (5 %).

Une gestion en concertation
Des actions visant au remembrement se doivent d'être étudiées par concertations avec tous les acteurs. La forêt doit faire l'objet d'une gestion attentive afin de ne pas céder le pas à une urbanisation souvent mal maîtrisée.





























 



























































 

Le frelon asiatique

frelon-asiatique
Observé pour la première fois, en novembre 2005, dans le Lot-et-Garonne, le frelon asiatique est aujourd'’hui très présent en Gironde et dans la plus grande partie de l'’Aquitaine.

L'’animal ne montre pas de signe d'’agressivité particulière vis-à-vis de l'’homme (peu de cas de piqûres ont été recensées). Il n’'a pas non plus été constaté de dégâts significatifs sur les végétaux et les fruits. Toutefois, la forte augmentation de frelons pourrait avoir à terme un impact sur la population d'’abeilles dont ils se nourrissent et la pollinisation.

Connu depuis son arrivée en Aquitaine en 2004 en provenance du sud-est asiatique, ce frelon  du nom de Vespa Velutina est particulièrement présent en Gironde où nous avons enregistré une recrudescence de cet hyménoptère depuis 2008.

Cette espèce semble particulièrement bien adaptée à notre climat. Les nids de ce frelon sont souvent localisés en haut des arbres, à des hauteurs pouvant atteindre 20 à 30 mètres mais il n'’est pas rare de trouver quelques nids dans des haies ou au ras du sol. Au printemps, il est fréquent de trouver des nids primaires dans des endroits abrités (avant-toits, chevrons).

Pour ceux qui n’'en n'’ont pas l'’habitude, c'’est à l'’automne et au moment de la chute des feuilles que les nids sont le plus visibles.

Vous êtes tous au courant des dégâts réalisés par ce frelon :

- au niveau des ruches où il prélève les abeilles et anéantit les colonies
- étant « viandard », il s’attaque aussi au poisson (crevettes, thon), à la viande et aux fruits (fortes mandibules)
- il consomme aussi une grande quantité d'’insectes de tous genres, ce qui appauvrit l'’entomofaune et risque de désertifier notre région par absence de pollinisation.

 
un-nid-de-frelon-asiatique

Comment piéger le frelon asiatique ?

Des pièges simples peuvent être réalisés à partir d'’une bouteille en plastique vide coupée au tiers supérieur et dont cette partie sera placée à l'’envers pour faire entonnoir.

Au fond de cette bouteille on disposera :

- une demi canette de bière brune de préférence
- un peu de vin blanc ou de Picon
- un peu de sirop de cassis

Ce piège peut être suspendu à un arbre, de préférence au soleil, à une hauteur de 1,50 m ou 2 mètres (pour une bonne surveillance). Il peut également être placé sur un balcon. Dans les terrains vagues, il semble que deux à trois pièges à l'’hectare suffisent, mais par ailleurs plus on met de pièges, même sur un petit terrain, plus on augmente les chances d'’en capturer.

Du 15 Février au 1er Mai, vous allez piéger des fondatrices de frelons asiatiques. Passée cette période, vous risquez de piéger de nombreuses autres espèces non nuisibles.

Aidez les apiculteurs et l'’ensemble des citoyens
 à faire baisser la population du frelon asiatique.


C'’est un geste citoyen et apolitique qui concerne tout le monde ; faites-le savoir auprès de vos voisins et amis s'’ils n’ont pas reçu ce message.

Pour les personnes qui amorcent actuellement des travaux scientifiques sur ce frelon, ayez l'’amabilité d'indiquer chaque semaine le nombre d'’individus que vous aurez piégés et de nous informer s’il y a eu des accidents liés au frelon :

G.D.S.A. et les Syndicats Apicoles de la Gironde

Téléphone : 05 56 87 27 54

E-mail : gdsa33.frelon@orange.fr