Jeudi 23 mars 2017, les onze enfants du Conseil Municipal des Jeunes se sont rendus aux Jardins Familiaux et sur le Parc d’agrément entre légère averse et rayons de soleil pour y planter onze arbres de différentes variétés. Joie et bonne humeur ont rythmé cet après-midi !

Munis de pelles et râteaux, ils se sont attelés à la tâche par petits groupes, avec l’aide des services techniques de la Mairie. Chaque élève avait choisi en Conseil Municipal l’arbre qu’il souhaitait planter. Ainsi, chacun pourra observer au fil du temps l’évolution de « son arbre » !

Cinq arbres fruitiers ont ainsi été plantés aux Jardins familiaux :

1 Cerisier Burlat*
Cette variété du groupe Bigarreau ou cerise douce, produit de gros fruits sucrés à la chair ferme et croquante. Plutôt précoce, elle est productive et se récolte à partir de mi-mai, sans toutefois craindre particulièrement les gelées de printemps. Elle peut être plantée en régions relativement froides, même en montagne jusqu'à 800 m. Cette variété est facile à cultiver et à soigner.
-> Planté par Louise LECLAIR, CM2

 

1 Cerisier Napoléon*
Cette variété ancienne, déjà décrite en Allemagne en 1785, a un port érigé au début, qui s'arrondit voire retombe avec l'âge. On observe un développement vigoureux et les rameaux clairs contrastent avec le feuillage et le fruit. Il est aussi très fertile. L'arbre fleurit dès la fin du mois de mars et fructifie début juillet. Lors de leur cueillette, les bigarreaux sont de couleur jaune rosé voire rouge à l'insolation. Leur chair est de couleur crème, de texture ferme, croquante, juteuse et sucrée. Le jus est incolore.
-> Planté par Léa ROBIN, CM1

 

1 Figuier Ronde de Bordeaux*
Arbre vigoureux ayant un développement important et une bonne productivité. Il montre une bonne résistance au froid. La floraison est tardive début mai et donc à l'abri des gelées. C'est une variété unifère (qui produit des fruits une fois par an) qui fructifie dès fin juillet et jusqu'en octobre. Les petites figues qui apparaissent sont précoces, ce sont les premières figues d'automne. Leur peau est bleue, voire noire à complète maturité, sur ces fruits arrondis, comme le nom l'indique. La chair est rouge à saveur sucrée, le goût de la figue est prononcé et corsé. Les fruits sont utilisés pour tous usages, culinaires ou transformés.
-> Planté par Léana BLONDEL, CM2

 

1 Prunier Reine Claude Bavay*
Arbre de vigueur moyenne, à port semi-érigé. Très productif, il a une mise à fruits très rapide et régulière. Cette variété est auto-fertile. Elle résiste bien aux maladies et demande donc très peu de soins, elle est donc très facile à cultiver pour un amateur. La floraison a lieu mi-mars, cette variété craint énormément le froid donc il est déconseillé de la planter dans le Nord de la France. La fructification a lieu début à mi-septembre. Les prunes sont de gros calibre, arrondies, de couleur jaune verdâtre. La chair est ferme, juteuse, sucrée et parfumée, au centre se cache un gros noyau.
-> Planté par Lola BLONDEL, CM1


1 Prunier Quetche d’Alsace*

Arbre très vigoureux. Il a une mise à fruits rapide, une fertilité importante et régulière. Cette variété est autofertile. La floraison est tardive vers la fin avril. La fructification a lieu début septembre. Les fruits ont la capacité de bien se conserver et ont une bonne aptitude au transport. De gros calibre, les prunes sont de forme ovoïde, avec une peau fine rouge pourpre violacé, recouverte d'une pruine blanchâtre. La chair est vert-jaunâtre, ferme, peu juteuse, peu sucrée et légèrement acidulée. Ce fruit se consomme plus en pruneau que frais.

-> Planté par Dorian LANSEAU, CM2


Dans le Parc d’Agrément, 6 autres variétés d’arbres ont été plantées :

2 Salix Integra Hakuro Nishiki ou saules crevettes*

Le genre Salix (Saule) comprend environ 350 espèces, originaires de l'hémisphère nord, dans les zones humides et les régions froides du pourtour méditerranéen. Salix integra est une espèce originaire du Japon et de Corée. ' Hakuro Nishiki ' est une variété horticole. Ce petit arbre, à la végétation abondante, aux rameaux rigides, atteint 2 m de hauteur pour une largeur de 80 cm. Rameaux fins, vert lustré. Feuillage caduc très décoratif, rose saumon et vert au printemps, vert et blanc crème ensuite. Pousse dans un sol normal, plutôt frais.

-> Plantés par Luna MACHADO, CM2 et Nina HATANVILLE, CM1

 

1 Magnolia Grandiflora*

Le genre Magnolia, dédié au botaniste Pierre Magnol (1638-1715) comporte de nombreuses espèces, originaires d'Amérique du Nord, du Japon et de Chine. Grandiflora est l'une de ces espèces, originaire du Sud-Est de l'Amérique du Nord et introduite en Europe au XVIII ème siècle. Cet arbre, de forme pyramidale large, atteint 20 m de hauteur pour une largeur de 10 m. Feuillage persistant, vert foncé luisant dessus, vert bronze clair dessous. Feuilles de 15 à 25 cm. Floraison blanc pur, très parfumée, à l'extrémité des rameaux, de juin à août. Fleurs de 15 à 25 cm de diamètre. La floraison abondante a lieu dès la deuxième ou troisième année de vie de la plante. Craint les grands froids et les gels tardifs.

-> Planté par Mathis POINT, CM1

 

1 Buddleia Davidii Naho Purple*

Le Buddléia ou arbre à papillons est originaire du centre et de l'ouest de la Chine. Rustique et d'un port élégant, il porte des panicules de fleurs dressées dont l'odeur agréable attire les papillons de juillet à octobre. Feuilles opposées, ovales, dentées, de 20 cm de long, gris-vert. L'arbuste atteint sa taille adulte en 4 à 5 ans. On compte 100 espèces de Buddléia dont l'espèce Davidii rouge qui se caractérise par des branches arquées, des feuilles allongées de 10 à 30 cm de long, denticulées et blanches dessous. Pendant tout l'été, de juin à septembre cet arbre aux papillons se couvrira de longues pannicules d'environ 10 cm composés d'une multitude de fleurs rouges, parfumées et nectarifères.

-> Planté par Johanny GERARD, CM2

 
1 Ginkgo Biloba*

 

Ginkgo biloba ou Arbre aux quarante écus est l'arbre le plus vieux de la planète. Il est le seul représentant, dans la même apparence, des gymnospermes qui ont dominé la végétation des terres émergées à l'ère secondaire, il y a deux cent millions d'années. Retrouvé en Chine, il fut introduit en Europe en 1727. Cet arbre, à forme élancée, à cime conique, atteint 20 m de hauteur pour une largeur de 8 m. Ecorce brune, liégeuse et canneleuse en vieillissant. Feuillage caduc, vert clair prenant une magnifique couleur jaune d'or à l'automne. Feuilles en éventail fendues au milieu, de 4 à 6 cm de long sur 5 à 8 cm de large. Fruits de 2,5 cm, à amandes comestibles mais à odeur désagréable, en septembre.

-> Planté par Julien MAZUELAS, CM2

 

1 Chamaerops Excelsa*

Le Chamerops également appelé Trachycarpus Fortunei est un palmier méditerranéen, il se distingue par sa forme arrondie. De croissance lente, il peut atteindre 7 à 12 mètres de haut. Son feuillage persistant, en forme de palme est finement découpé. Son tronc appelé « stipe », est brunâtre et recouvert de crin, celui-ci peut mesurer jusqu’à 10 mètres. Il s’implante dans tous sols, mais préfère ceux riches et profonds. Les palmes desséchées à la fin de l’hiver doivent être taillées. Il préfère les situations ensoleillées. A noter, son exceptionnelle résistance au froid pour un palmier : -18 °

-> Planté par Nolan RIVIERE, CM2

*Source : www.truffaut.fr

DSCN0191
DSCN0237

 


 

Comment reconnaître ces arbres ? Il suffit de repérer les plaquettes vissées sur des piquets, sur lesquelles sont inscrits la variété de l’arbre et le nom de l’élève qui l’a choisi.

Un QR code déposé sur ces plaquettes permet de renvoyer le visiteur directement sur le site internet de la commune grâce à un smartphone et l’application « QR Code » pour obtenir des informations sur la journée, sur les variétés des arbres, photos des plantations…

 


1 arbre abattu = 1 arbre planté

Cette action de plantation d’arbres s’inscrit dans une démarche portée par la municipalité de renouvellement des espaces verts de Castelnau. En effet, onze arbres de la commune vont être abattus pour améliorer la circulation des piétons, augmenter la capacité de stationnement et assurer la sécurité.  

  • 5 arbres vont être abattus sur le chemin de Terrefort,
  • 1 dans le Parc d’agrément,
  • Le réaménagement de la Place de l’église prévoit la suppression de 5 arbres pour optimiser le stationnement sur ce secteur des bords de Jalles. Une nouvelle plantation d’arbres est prévue sur la place.

 

Pour compenser la disparition de ces arbres, onze nouveaux arbres ont été plantés par le Conseil Municipal des Jeunes le jeudi après-midi.