DIX nouvelles ceintures noires pour le Dojo Castelnaudais !

Pour l’entraineur du Dojo Castelnaudais Frédéric Lavigne, « Ce résultat est tout simplement historique ! » Le club vient de s’enrichir de DIX nouvelles ceintures noires. Très précisément, ce sont 6 nouvelles ceintures noires 1er dan (Pierre Castan, Lucas Lemoigne, Manon Lochkomoieff, Clément Pagnet, Guillaume Pommies, Benjamin Ultan) et 4 nouvelles ceintures noires 2e dan (Auriane Bessière, Kévin Garbay, Gabriel Saynac, Cloé Vatin) qui ont été obtenues par les judokas et judokates du Dojo Castelnaudais cette saison.

Le dernier passage de grades de l’année pour la Région Nouvelle Aquitaine s’est déroulé à Rochefort avec l’examen technique des katas le samedi 9 et les shiaïs (combats) le dimanche 10 juin. A cette occasion, les judokas du Dojo Castelnaudais ont pu conclure de belle manière une année déjà bien remplie pour leur club.
La grande majorité des nouveaux gradés font partie de la « jeune garde » du club (espoirs, juniors, seniors). « Notre club est une école de formation qui fait désormais référence à l’Ouest de Bordeaux et chaque année nous avons une belle promotion de judoka.te.s qui accèdent à la ceinture noire et aux grades supérieurs », souligne le président du Dojo Castelnaudais, Thomas Granvaud. « C’est un cercle vertueux qui attire régulièrement vers Castelnau de nouveaux adhérents, compétiteurs ou non. Ce « sang neuf » contribue à la progression de tous et toutes, comme le veut l’esprit de notre sport définit par le Maitre Jigoro Kano ». Un autre atout du club est l’enseignement de ju-jitsu, dispensé par Isabelle Wortmann. La maîtrise de cet art martial, ancêtre du judo, est désormais obligatoire pour accéder aux grades supérieurs.

Avec près de 180 licenciés, le Dojo Castelnaudais a encore de la réserve pour de futures ceintures noires. A commencer par un groupe de jeunes adultes - des parents qui ont suivi leurs enfants sur le tatami ! - qui collectionne les podiums sur le circuit aquitain des ceintures de couleurs. D’ici quelques années, ce sera leur tour de ceindre la précieuse ceinture noire. Et après eux viendra le tour des jeunes poussin.e.s dont les brillants résultats cette saison n’ont rien à envier à ceux de leurs aînés !